Des Baléares vers Gibraltar

Le mois de septembre se termine et notre balade sur la Méditerranée aussi.
Après les Baléares où nous avons appréciés les calas magnifiques de Minorque, Majorque, et Ibiza, nous avons donc rejoint le continent en atterrissant à Dénia en Espagne. Le temps d’une pause technique de quelques jours, nous avons continué la descente vers le Sud avec comme point de mire Gibraltar.

Après Denia, notre premier stop se situe sur une petite île au sud d’Alicante, Isla Tabarca pour un mouillage pour la nuit. Petite île longue de moins d’un kilomètre et large de 200 mètres au max, avec un petit village pittoresque, sans voitures, où le peu de commerces et restaurants présents sur l’île ne vivent qu’avec l’apport quotidien en période estivale des bateaux de croisières venant d’Alicante et Bénidorm emmenant les touristes pour la journée.

Un peu plus toujours vers le Sud, direction la Mar Menor : une belle découverte très originale, un bras de mer entre dans les terres pour former un lac de 30kms par 11kms avec un passage plutôt étroit, assez impressionnant sous un pont levis qui se lève toutes les 2 heures pendant 10 minutes.
Nous nous sommes arrêtés à cet endroit par curiosité dans un premier temps mais aussi pour se protéger d’un fort vent qui était en train de se lever sur la Méditerranée . Le lac étant dans les terres, nous avions donc le vent sans son pendant, les vagues, qui sont plutôt traitres sur la Méditerranée et faire un mouillage pour la nuit sur cette côte non protégée, dans ces conditions, nous semblait un peu joueur voire dangereux…
C’était un bon choix… nous avons vu l’anémomètre monter à plus de 35 noeuds (70kms/h) pendant la nuit. Notre mouillage dans 3 mètres d’eau avec aucune vague à la surface ne pouvait pas être mieux adapté! Nous étions quasiment seuls sur le lac et nous avons profité de ce moment venteux et sécurisé pour répéter les manoeuvres tous les quatre : homme à la mer, sortie de mouillage et préparation du bateau par les enfants, essayer de passer la barre des 10 noeuds (20km/heure) avec 15-20 noeuds de vent au portant sous voiles en prenant le temps de peaufiner les réglages…bref un moment sympa…

Nous avons donc laissé passé ce coup de vent et malheureusement nous nous sommes retrouvés à descendre jusqu’à Gibraltar quasiment tout le temps au moteur !!! Tout le vent était parti !!! Pas super fun si ce n’est que les escales étaient sympas! Carthagène où nous sommes tombés la semaine de la reconstitution de la prise de Carthagène par les Romains en 209 av J.C.… comme nous disait une habitante, c’est la seule ville qui fête une défaite avec autant d’enthousiasme ! et c’est vrai… on croise des habitants vêtus comme à l’époque en Romains et Carthaginois à chaque coin de rue…La seule différence c’est qu’ils passent directement à la troisième mi-temps sans s’entretuer avant… ce qui est préférable pour que la tradition perdure et que les générations futures en profitent!!!

Après une escale à côté de Malaga, enfin Gibraltar se profile à l’horizon. On n’est pas tout seul sur la place et on se sent tout petit au milieu des tankers et autres bateaux porte containers… personne n’a fait la sieste sur le bateau durant notre passage dans le détroit jusqu’au port !!!

On pensait s’arrêter un jour voire deux pour visiter, faire le plein de carburant (0,50€/litre) :), et ben non 5 jours bloqués au port…caprice de la météo… orages et vents au menu. Le vent est monté à 35-40 noeuds non stop nuit et jour avec de la pluie chargé de particules de poussières…Pas trop étonnant non plus, cela faisait quasiment un an qu’il n’avait pas plu ! On s’est dit qu’on allait attendre la prochaine accalmie avant d’entamer une traversée du détroit au milieu des cargos.
Donc visites et balades sur ce petit bout de terre anglais, les deux premiers jours à pieds, le troisième en trottinette et le quatrième on a craqué, on a acheté deux superbes vélos pliables en promo à Carrefour, L’AFFAIRE!!! un de couleur bleu turquoise, l’autre couleur pomme… on n’a pas pris de photos avec nous dessus, on sentait qu’on allait avoir trop de commentaires railleurs sur le blog en suivant !!!

Belle rencontre avec un bato copain, en catamaran comme nous, une famille américaine, Joe et Lara venant du Colorado avec leurs 3 enfants, Cobin, Marin et Tully, partis pour 2 ans et plus si affinité.
En fait c’est notre premier réel échange avec un autre bateau depuis le départ de France. C’est en anglais, of course, et c’est Joe (le papa) qui fait le premier pas en venant nous voir en invitant les enfants le lendemain à une swing party… Bon on a essayé d’imaginer ce que c’était… une boom ? ça existe encore de nos jours ???!!! bizarre… bon à voir. Donc le lendemain, on y va et là on voit leur catamaran super bien équipé de deux balançoires tenues par les drisses de spy qui balancent les enfants de droite et de gauche et vice versa autour du mat… sensations garanties et forcément, une fois rentré au cata Mathilde et Raph voulaient la même !!! Pas gagné de trouver un Ikea pour en acheter une… pas grave, Toto le bricolo en a improvisé une avec un baudrier d’escalade qui doit nous servir normalement à monter en haut du mât… On en a profité aussi pour monter en haut du mat… et verdict en redescendant : « c’est haut quand même(21 mètres au dessus de l’eau) !!! mais à refaire ça remplace les photos du drone qu’on n’a pas !!!

En fait pour la petite histoire on repart avec une vraie balançoire que la famille américaine nous a offerte avant notre départ. Super cool ! On devrait se revoir au Maroc ou aux Canaries.

Voilà, l’étape Méditerranéenne se termine. La suite des aventures continuent côté Atlantique, avec une première descente de plus de 30 heures vers le Maroc.

A bientôt,

Les ToLiMaRa

9 réflexions sur “Des Baléares vers Gibraltar

  1. Coucou ! Annabelle m’a parlé de votre superbe voyage et surtout une expérience hors du commun. Votre carnet de bord est génial. En le lisant j’ai l’impression de faire le voyage avec vous. Je vous souhaite à tous les 4 encore de très belles aventures. Paty

    J'aime

  2. Vous avez trop de la chance d’avoir pu toucher les singes, en tout cas c’est une très belle vidéo 🌴🌞🌊
    Je vous fais de grosses bises d’Agen (où actuellement il pleut)
    Elise

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s